A l'origine de la philosophie : les présocratiques
 

Module 5

Autoévaluation
Télécharger le document complet en PDF
Les questions d'autoévaluation qui accompagnent chaque module peuvent vous aider à bien saisir un certain nombre d'idées ou de notions relativement importantes. Ces questions ne visent cependant pas à l'exhaustivité et ne prétendent pas toucher toutes les idées importantes dans ce cours. Vous devez donc également vous attarder par vous-mêmes à certains autres sujets abordés dans le cours ou dans les textes de référence, même s'ils ne font pas l'objet d'une question d'autoévaluation.

Pour répondre correctement et précisément à ces questions, il est impérieux de lire les documents d'accompagnements accessibles sur le site Web du cours (annexes et bibliographies) et les textes du recueil dont la lecture est qualifiée d'obligatoire dans le menu de chaque module.

Ne vous contentez pas de répondre oralement et approximativement à ces questions. Faites le par écrit et en formant des phrases complètes. En outre, pour assimiler les sujets en cause, prenez soin de formuler vos réponses en vos propres mots (mais avec références à l'appui, le cas échéant).

Un texte serré de vingt à trente-cinq lignes (en Times 12 points) devrait suffire pour répondre à chacune de ces questions. Le travail que vous ferez dans chaque cas pour préparer et rédiger un texte sérieux, clair et précis va vous aider à bien dégager ces divers éléments et à les assimiler réellement. De cette manière, le cours que vous suivez vous donnera plus que de multiples informations détaillées sur chacun de ces penseurs. Il pourra vous donner aussi une formation qu'on oserait qualifier de fondamentale en  philosophie.

Sachez en tout cas que ce travail, fait à chaque semaine, vous aidera énormément quand viendra le temps de répondre aux examens et à rédiger la dissertation qui est à faire dans la dernière partie du cours. Vous aurez là déjà tout prêts plusieurs idées importantes, déjà bien exprimées. Il ne vous restera dans plusieurs cas qu'à faire divers liens et à sculpter le tout.

1-

La page 226 du recueil présente deux séries de concepts élaborées par les Pythagoriciens. Qu'ont en commun, dans l'optique pythagoricienne, toutes les choses de la série de droite par opposition à celles de la série de gauche? Montrez comment cela se vérifie dans quelques éléments de ces deux séries.

2-

Expliquez pourquoi, dans ces deux séries de concepts, le pair est conçu comme infini et l'impair comme fini. Pourquoi le un se trouve-t-il du côté du limité et le multiple du côté de l'infini?

3-

Pourquoi le cercle apparaît-il comme quelque chose de parfait? Donnez les différentes caractéristiques du cercle qui permettraient d'affirmer une telle chose.

4-

Comment pouvons-nous penser, dans l'optique pythagoricienne, que les nombres sont l'essence de toutes choses? Exposez cette thèse.

5-

Expliquez le rôle qu'a pu jouer chez les Pythagoriciens la découverte que les intervalles de base de la musique grecque pouvaient être représentés par les proportions 1:2, 3:2 et 4:3.

6-

En vous inspirant des remarques d'Aristote et de Hegel, reprenez à votre compte les principales critiques que l'on peut formuler à l'encontre de la position des Pythagoriciens voulant que les nombres soient l'essence de toutes choses.

7-

Expliquez ce qu'est un nombre irrationnel.

    • Expliquez aussi comment la découverte des nombres irrationnels pourrait troubler un partisan de l'école pythagoricienne.
    • D'après les sources dont nous disposons, pouvons-nous affirmer que cette découverte soit la cause du déclin de l'école pythagoricienne? Pourquoi?