Logo Université Laval Logo Université Laval
EN

Plan de collaboration à la maîtrise et au doctorat

Le plan de collaboration entre l’étudiant des cycles supérieurs et son directeur de recherche

Le plan de collaboration est une entente prise entre le directeur de recherche et l’étudiant des cycles supérieurs dans le but d’établir une organisation de travail productive et satisfaisante pour les deux*. La mise au point du plan de collaboration permet dès le départ :

  • de poser les jalons de la collaboration, qui va durer quelques années, entre le directeur de recherche et l’étudiant;
  • de réduire d’entrée de jeu toute ambiguïté sur les responsabilités relatives du directeur de recherche et de l’étudiant.

Bien que le plan de collaboration soit facultatif, le Comité des programmes de deuxième et troisième cycles de la Faculté de philosophie recommande vivement aux étudiants chercheurs et aux directeurs de recherche de prendre le temps, en début de cheminement, d’établir un tel plan. Ce plan n’a pas besoin d’être formalisé ni de toucher tous les points identifiés plus bas. La liste qui suit peut cependant orienter fort utilement certaines discussions liminaires.

Son contenu

  • Le choix du sujet de recherche
  • Les réalisations attendues de la part de l’ étudiant
    • Les principales étapes de la recherche (calendrier et échéancier). Il est important de convenir d’un calendrier pour la réalisation des travaux et d’établir un échéancier afin de ne pas se retrouver dans une situation d’échec ou de perte de motivation liée à des études trop longues ;
    • Un projet de scolarité qui favorise la diversité des domaines philosophiques abordés et des professeurs avec lesquels les séminaires sont suivis ;
    • La participation à des séminaires de recherche, des colloques ou des congrès ;
    • La participation à des publications ;
    • Les exigences relatives au mémoire ou à la thèse (ampleur, format, modalités), compte tenu des règles propres au programme.
  • Les modalités d'encadrement
    • La clarification des attentes de chacun relativement à l’encadrement ;
    • Le format et la fréquence des échanges et des rencontres ;
    • Les dispositions en cas d’absence prolongée de la part de l’étudiant ou du directeur de recherche ;
    • La rétroaction sur les travaux de rédaction.

    *Pour alléger le texte, nous utilisons le générique masculin