Logo Université Laval Logo Université Laval
EN

« Cercle de partage avec le Conseil Traditionnel Kanienkehaka (Mohawk) », par Stuart Myiow

Mardi 22 janvier, 15 h 30, (Pavillon Félix-Antoine-Savard, salle 413)

Résumé

Société matrilinéaire, les Kanienkehaka sont les fondateurs de la Grande Loi de la Paix datant de plus de 2200 ans. Cette rencontre avec la tradition ancestrale Kanienkehaka (Mohawk) a pour but de faire connaître les Peuples originaires et leur perspective naturelle sur notre monde et de proposer de réelles pistes de solution aux défis de plus en plus grands de notre société dite moderne : vie en communauté, processus de décision basé sur le consensus, structure politique qui précède la structure coloniale, matrilinéarité, l'importance du cycle cérémonial suivant les cycles de la terre, le rôle des clans, etc. Tous ces thèmes pourront être abordés selon l'intérêt/implication des participants au Cercle de partage.

À propos de Stuart Myiow

Stuart est le fils de la dernière Femme Chef du clan du loup de la nation Kanienke’haka (mohawk). Il est le porte-parole et le représentant du Clan du Loup du Conseil Traditionnel Kanienkehaka. Depuis qu’il est né, il a été guidé dans le chemin de la Matrilinéarité par sa mère et son clan, ainsi que les clans sœurs. Il a connu une seule Maison Longue unifiée avant que des divisions majeures blessent le feu de Conseil de sa nation.

Porteur de la sagesse ancestrale des Kanienke’ha’ka, il prône la réinstallation des Conseils des Femmes et des Conseils des hommes, ainsi que des Grands Conseils des Nations et entre les Nations, fondation de la Grande Loi de la Paix, la Constitution des Cinq Nations. Son chemin l’a amené à défendre notre Terre-Mère de toute forme d’oppression, aussi bien que notre Grand-Mère Lune, qui est sous attaque présentement. Il travaille avec les nations du monde avec le Wampum à Deux Voies, basé sur la Grande Loi de la Paix, en rappelant que la loi des peuples originaires est la loi de nos mères, de la Terre et de l’entité féminine. La Grande Loi de la Paix est vivante et elle se bâtit avec l’identité originaire de nos peuples qui suivent le chemin de leurs mères.

De 1993 à 1995 il a été l’éditeur du Journal « the Eagle’s cry » qui avait comme but de faire connaitre les nouvelles de la nation Kanienkehaka à Kahnawake.

En 2016 il a été coauteur, en tant que porte-parole du Conseil Traditionnel Kanienkehaka, du livre en anglais et en français intitulé Paroles de paix en terre autochtone, publié par les Éditions de l’Homme.

Il détient la position de représentant et porte-parole du Conseil Traditionnel Kanienkehaka depuis 1987 et du secrétaire du Conseil depuis 1995.

Affiche disponible