Exercices de logique faits avec des textes spécialisés en biologie

Tout intégral / tout universel / tout virtuel


Problème 1

Faites l'inventaire de toutes les divisions d'un tout intégral (en parties intégrales) qu'on peut trouver dans l'extrait suivant.

L'appareil digestif est constitué par un long tube qui traverse le corps d'un bout à l'autre, le tube digestif, auquel sont annexées des glandes, que nous étudierons en même temps que les portions du tube digestif dans lesquelles elles s'ouvrent, mais en faisant une description à part pour deux glandes qui, à côté de leur rôle digestif, remplissent d'autres fonctions importantes: le foie et le pancréas.

Le tube digestif s'étend de la bouche à l'anus. On y distingue une succession de portions: bouche, pharynx, oesophage, qu'on peut grouper sous le nom de section antédiaphragmatique chez les Mammifères (sus-diaphragmatique chez l'Homme); estomac, intestin grêle, gros intestin, anus, qui forment la section postdiaphragmatique (ou sous-diaphragmatique)." (Bresse, p.543 - référence complète)

Solutionnaire #1

Problème 2

Le court extrait que voici présuppose et mentionne plus ou moins explicitement plusieurs divisions. Distinguez et identifiez ces divisions (le tout, ses parties ainsi que la sorte de division).

(...) si les végétaux verts, et quelques Bactéries, êtres autotrophes, peuvent constituer leur propre matière avec des corps uniquement minéraux (eau, gaz carbonique, sels), les animaux, êtres hétérotrophes, doivent emprunter au milieu extérieur non seulement de l'eau et des sels, mais, de plus, des aliments organiques tout formés, c'est-à-dire des aliments dont la constitution est voisine de celle de leur propre matière. Ces aliments organiques ont été, à l'origine, synthétisés par les végétaux; les animaux les puisent directement dans les végétaux s'ils sont herbivores, indirectement s'ils sont carnivores, ou, le plus souvent, dans les deux règnes.

L'alimentation de l'Homme, qui est omnivore, comporte donc à la fois des aliments minéraux et des aliments organiques.

Ces derniers sont d'origine végétale (pain, légumes, fruits) ou animale (viandes, oeuf, lait, beurre). (...)

Les aliments usuels, dont nous venons de citer quelques exemples, si variés qu'ils soient, sont constitués par un mélange de constituants chimiques qu'on peut classer en un petit nombre de groupes que nous appellerons les espèces chimiques alimentaires. Au total, ces espèces chimiques sont: l'eau, les sels minéraux, parmi les substances minérales; les glucides, les lipides, les protides, parmi les substances organiques.

On n'est pas surpris de constater que ces substances sont précisément les constituantes de la matière vivante, dont l'étude chimique est faite en Biologie cellulaire." (Bresse, p.509- référence complète)

Solutionnaire #2

Problème 3

Voici un texte sur les lipides. L'auteur en traite d'abord au point de vue chimique, et ensuite au point de vue physiologique.

1) Expliquez, en termes de tout universel et de parties subjectives comment ces points de vue différents sur les lipides l'amène à les diviser et à les classifier différemment.

2) Faites en outre pour chaque classification un schéma représentant tous les touts universels (genres) et toutes les parties subjectives (espèces) mentionnés.

"(...) il faut distinguer, du point de vue chimique, deux grandes catégories de lipides: les lipides simples et les lipides complexes.

Les lipides simples, ou ternaires, sont constitués seulement de carbone, d'hydrogène et d'oxygène. Ceux que nous devons connaître sont les glycérides et les stérides.

Les glycérides, ou graisses neutres, esters formés par les acides gras et un alcool, qui est le glycérol, sont représentés dans l'organisme essentiellement par les triglycérides.

À côté des glycérides se rangent les stérides, qui sont des esters dont l'alcool est un stérol. Le cholestérol, qui est présent dans toutes les cellules, fait partie des stérols.

Les lipides complexes, contenant, outre les trois corps précédents (C.H.O.), du phosphore et de l'azote, sont surtout représentés dans l'organisme par les phospho-amino-lipides, lipides phosphorés et azotés tels que les lécithines et les céphalines, qui existent dans la plupart des cellules, et les sphingomyélines, constituants essentiels de la gaine de myéline des fibres nerveuses.

On peut citer encore les cérébrosides, lipides azotés non phosphorés, qu'on rencontre surtout dans le tissu nerveux. (...)

Les différentes formes de lipides dont nous venons de parler n'ont pas la même signification physiologique. De ce point de vue, il faut distinguer les lipides de constitution et les lipides de réserve.

Les lipides de constitution, ou lipides proto-plasmiques, sont des constituants cellulaires constants. On les trouve dans toutes les cellules, surtout dans la membrane, à laquelle leur présence donne des propriétés particulières. Leur rôle est donc d'être des éléments de structure de la matière vivante. Ils sont constitués essentiellement par des phospho-amino-lipides; les glycérides n'y sont presque pas représentés. Ils ne disparaissent des tissus en aucune circonstance (même dans l'inanition prolongée); leurs caractères physiques sont stables et indépendants de l'alimentation; les lipides tissulaires sont spécifiques de l'individu, et leur taux est caractéristique des espèces et des différents tissus. (...)

Les lipides de réserve s'accumulent en différentes régions dans du tissu conjonctif, formant du tissu adipeux, notamment dans le panicule adipeux sous-cutané, le plus abondant, dans le mésentère, l'épiploon, l'enveloppe fibreuse périnale et le tissu conjonctif inter-musculaire. (...)

Au point de vue du rôle physiologique, les dépôts de glycérides sous-cutanés (pannicules adipeux) constituent un revêtement isolant qui protège l'organisme contre le refroidissement." (Bresse, pp.886-888- référence complète)

Solutionnaire #3


Solutionnaire

Solutionnaire - problème 1

L'appareil digestif (tout intégral) se divise en tube digestif et glandes. Le tout universel glande comporte, entre autres, les parties subjectives pancréas et foie.

Le tube digestif (tout intégral) se divise à son tour en bouche, pharynx, oesophage, estomac, intestin grêle, gros intestin et anus.

Chez les mammifères, on ajoute un intermédiaire entre le tout et les parties de cette dernière division. Ainsi, le tube digestif (tout intégral) se divise en section antédiaphragmatique et section postdiaphragmatique; la section antédiaphragmatique (tout intégral) se divise en bouche, pharynx et oesophage; la section postdiaphragmatique (tout intégral), enfin, se divise en estomac, intestin grêle, gros intestin et anus.


Solutionnaire - problème 2

Voici à titre indicatif quelques divisions importantes, parmi toutes celles que donne implicitement ou explicitement cet extrait:

Vivant ou organisme (tout universel) /

/ végétal, bactérie, animal (parties subjectives). [Division plus ou moins sous-entendue.]

Être autotrophe (tout universel) /

/ végétal vert, bactérie (parties subjectives).

Corps minéral (tout universel) /

/ eau, gaz carbonique, sel (parties subjectives).

Être hétérotrophe (tout universel) /

/ animal, ... (parties subjectives).

Alimentation ou régime alimentaire de l'homme (tout intégral) /

/ aliments minéraux, aliments organiques (parties intégrales).

Aliment organique (tout universel) /

/ aliment d'origine végétal, aliment d'origine animale (parties subjectives).

Aliment d'origine végétale (tout universel) /

/ pain, légume, fruit (parties subjectives).

Aliment d'origine animale (tout universel) /

/ viande, oeuf, lait, beurre (parties subjectives).

Aliment usuel (tout universel) /

/ pain, légume, fruit, viande, oeuf, beurre (parties subjectives).

Aliment usuel (tout intégral) /

/ eau, sel minéral, glucide, lipide, protide (parties intégrales).

Substance chimique (tout universel) /

/ substance minérale, substance organique (parties subjectives).

Substance minérale (tout universel) /

/ eau, sel minéral (parties subjectives). [Cette division revient à celle du corps minéral, faite plus haut.]

Substance organique (tout universel) /

/ glucide, lipide, protide (parties subjectives).

Matière vivante (tout intégral) /

/ eau, sel minéral, glucide, lipide, protide (parties intégrales).

Etc.


Solutionnaire - question 3

1) Ce texte s'attaque au problème de la classification des lipides, c'est-à-dire de la division et de la subdivision du tout universel lipide (genre) en ses parties subjectives (espèces). Les points de vue chimique et physiologique entraînent des divisions ou classifications différentes parce qu'ils exigent l'emploi de critères de division différents. Le point de vue chimique attire l'attention sur les différences dans la causalité matérielle (note) des lipides, alors classés selon les composantes matérielles ou certaines des composantes matérielles qui les constituent; le point de vue physiologique s'attarde plutôt aux fins ou rôles naturels des lipides, alors classés selon leurs fonctions ou certaines de leurs fonctions.

Ainsi, la première division de la classification chimique, la division du lipide en lipide simple et lipide complexe, utilisent les différences suivantes: être constitué seulement de carbone, d'hydrogène et d'oxygène, d'une part, et contenir, outre les trois corps précédents (C.H.O.), du phosphore et de l'azote, d'autre part.

Quant à la première division de la classification physiologique, elle est basée sur les différentes fonctions suivantes: servir de constituants cellulaires constants ou d'éléments de structure, d'une part, servir de réserve (par exemple pour la conservation de la chaleur), d'autre part.

2) Schématiquement :


NOTE

Nous étudierons au cours 6 les notions de cause matérielle, cause formelle, cause efficiente et cause finale.


Des commentaires ?

Tout commentaire, suggestion de changements, d'améliorations, d'ajouts, etc. sont bienvenus. N'hésitez pas à nous en faire part. Nous en tiendrons compte!

Faites de même si vous connaissez un texte qui met en jeu des distinctions logiques du même ordre. Nous aimerions l'ajouter au présent exercice.

Écrivez-nous!


--> Page d'accueil de Principes de logique

--> Sommaire des exercices spécialisés

--> Plan détaillé du cours