Principes de logique

PHI-1900

Version à distance

dernière mise à jour : 26-04-2010

 

Faculté de philosophie
et
Direction générale
de la formation continue

 


Évaluations notées (été-10)


Sommaire

À quoi s’attendre?

Comment réaliser les travaux?

Consignes de présentation

Envoi des travaux

Correction

Gestion des délais

Adresses et numéro de télécopieur

Examen maison n°1

Corrigé de l’examen maison n°1

Examen maison n°2

Corrigé de l’examen maison n°2

Examen maison n°3

Corrigé de l’examen maison n°3

Notes – Été 2010



Comme cela est précisé dans le Guide d’étude, le cours Principes de logique à distance comporte trois examens maison. La troisième évaluation notée du cours se fait en classe dans un local et à une heure qui vous seront précisés ultérieurement. Le présent document vise à vous expliquer brièvement les consignes nécessaires à la réalisation des examens maison.

À quoi s’attendre?

Les examens maison ressemblent beaucoup aux exercices du manuel Principes de logique. Le plus souvent, il s’agit simplement de mettre en application à travers l’analyse d’un texte les outils logiques qui vous ont été présentés dans vos lectures. Les examens peuvent ressembler un peu aux exercices synthèse présentés dans le volume (voir, notamment, au chapitre 6, les pages 387 à 403). Y jeter un coup d’oeil, vous donnera une bonne idée de ce à quoi pourront ressembler les examens. Compte tenu de la ressemblance avec les exercices, il va de soi qu’un travail sérieux et soutenu dans ces derniers vous facilitera énormément la tâche lorsqu’arrivera le moment de répondre aux examens.

Comment réaliser les examens?

Chaque examen maison vous sera remis par courriel une semaine avant la date de remise. Une fois distribué, l’énoncé du travail se trouvera également affiché le site Web du cours. Notez que pour y accéder depuis Internet vous aurez besoin du nom d’utilisateur et du mot de passe qui donnent accès aux sections protégé du site. Si vous n’avez pas encore ces informations, communiquez avec nous sans tarder. Les questions qui vous seront posées dans les examens présupposent une analyse minutieuse du texte fourni et une mise en application des habiletés pratiquées dans les chapitres concernés du volume. Avant de répondre aux questions, il vaut la peine de lire le texte de référence plusieurs fois afin de vous assurer de bien le comprendre.

Pour chaque question, on vous demande de motiver vos réponses en vous référant aux notions et aux principes étudiés dans les chapitres concernés. Chaque réponse doit être formulée de façon claire et dans un français correct. Il vous faut donc, dans tous les cas, faire des phrases complètes. Un schéma peut appuyer votre analyse et vos explications, mais il ne saurait suffire. Cela dit, il est généralement inutile de produire un schéma pour illustrer votre explication. Même si le manuel en fait un usage abondant, une représentation visuelle est très rarement un élément indispensable à une bonne explication. Une explication devrait généralement être autosuffisante. Si ce n’est pas le cas, un schéma ne la rendra pas satisfaisante pour autant. Vos explications n’ont pas besoin d’être très longues, un ou deux paragraphes suffisent souvent pour répondre à une question. En utilisant les notions clés, il est possible de faire des réponses relativement brèves tout en demeurant très claires. Cela dit, évitez les extrêmes : les réponses trop longues perdent de vue l’essentiel; les réponses trop brèves laissent trop de sous-entendus et manifestent souvent un manque d’application. La correction des justifications étant de type qualitatif, des justifications minimales seront corrigées et notées comme telles. Souvent, une bonne manière d’expliquer les choses consiste à expliquer le principe général sur lequel vous vous appuyez et ensuite à montrer comment vous appliquez ce principe au cas précis de la question qui vous est posée. Cela dit, selon les questions, différents types de réponses peuvent être tout aussi pertinents. Les réponses des exercices du manuel peuvent aussi vous guider dans vos justifications. Toutefois, veillez à ne pas reprendre les justifications du manuel textuellement.

Vous pouvez évidemment introduire des citations du volume. Cependant, si vous le faites, il faut, comme il se doit dans un travail de niveau universitaire, absolument placer vos citations entre guillemets (ou en retrait) et indiquer vos références précisement. Ne pas se conformer à cette exigence peut amener à une sanction pour plagiat. Également, il faut impérativement éviter les réponses qui ne font que citer des passages du volume ou qui en font des calques (c’est-à-dire une réponse qui pour l’essentiel constitue une citation, mais dont quelques mots ont été changés pour être adaptés au nouveau contexte). Ces types de réponses sont inadmissibles. Même s’il est nécessaire de reprendre du vocabulaire présenté dans le cours, il faut que les explications que vous donnez soient, elles, vos propres explications. Enfin, notez aussi que les examens maison ne sont pas des travaux d’équipe. Des réponses trop semblables sur des copies de deux ou plusieurs étudiants seront considérées comme du plagiat et sanctionnées comme tel.

Consignes de présentation

Les exigences de présentations pour les travaux sont minimales, en sens qu’à quelques exceptions près elles suivent le standard courant pour des travaux universitaires : les examens doivent être tapés à l’ordinateur, avec une mise en page standard (texte à interligne et demie, rédigé dans une police équivalant à peu près à Times 12, sur page de format lettre dont les marges sont minimalement d’un pouce). On vous saura gré toutefois de NE PAS faire de page de présentation. Il suffit d’indiquer votre nom et numéro de matricule dans l’en-tête de votre document et de titrer votre travail de façon convenable (par exemple, dans le cas du premier travail, Principes de logique : examen maison 1). Tout travail qui pour une raison ou une autre nous parvient illisible sera refusé et une pénalité pour retard sera appliquée (s’il y a lieu) lorsque vous nous retournerez une version lisible de votre travail

Quelques consignes supplémentaires sont à prendre en notes pour les travaux transmis de façon électronique (par courriel) :

1- Votre document doit être enregistré soit au format Word (.doc ou .docx). Si cette exigence pose des difficultés, communiquez avec nous

2- Vous devez suivre la nomenclature suivante pour nommer le fichier que vous nous ferez parvenir : NomPrénom-t#examen. C’est dire que le nom de votre fichier commencera par votre nom de famille (avec la majuscule), il sera suivi de l’initiale de votre prénom (aussi en majuscule) que vous compléterez par « -t » (pour travail) et le numéro de l’examen. Par exemple, le premier travail que remettrait Jean-François Dubé-Proulx devrait s’intituler DubéProulxJF-t1.

Envoi des travaux

Pour nous envoyer vos travaux, trois options se présentent à vous : vous pouvez nous les faire parvenir par courriel, par télécopieur ou bien par la poste. Vous trouverez à la fin du document les adresses et le numéro de télécopieur à utiliser dans chacun des cas.

Nous recommandons sans hésitations l’envoi des travaux par courriel. C’est la méthode la plus simple, la plus rapide et la plus économique. En outre, l’envoi de vos travaux par courriel présente l’avantage qu’il nous permet de vous envoyer un accusé de réception, vous donnant ainsi l’assurance que nous avons bel bien reçu votre courriel. Il est à noter que l’accusé de réception NE vous sera PAS envoyé par un traitement automatisé. Aussi avant de nous alerter, prévoyez un certain délai. Ce délai sera variable en fonction du moment où vous nous enverrez votre travail et pourra aller jusqu’à 24h. Néanmoins, vous recevrez votre confirmation généralement dans un délai beaucoup plus bref.

Les étudiants qui utilisent le courriel pour envoyer leurs travaux ont parfois des craintes que leur document ne s'achemine pas à destination. En réalité, ce genre de problème est extrêmement rare. Si cela vous inquiète, nous vous suggérons, pour le premier travail surtout, de nous remettre votre copie la veille. De cette façon, vous recevrez de notre part une confirmation avant la date d'échéance. Assurez-vous de garder dans vos archives l’accusé de réception que vous aurez reçu.

Correction

Dans tous les cas, la correction de vos travaux vous parviendra par la même méthode que vous avez utilisée pour nous envoyer vos travaux. Votre copie vous sera retournée annotée et accompagnée d’un bref corrigé dans un délai d’environ 2 semaines. Si vous choisissez d’envoyer votre travail par courriel, les documents vous seront envoyés sous format PDF. Il s’agit d’un format standard, normalement il ne se présente aucun problème de compatibilité.

Si vous choisissez d’envoyer votre travail par télécopieur, à moins d’un avis contraire de votre part, nous renverrons votre copie et le corrigé par télécopieur. Enfin, si vous choisissez d’envoyer votre travail par la poste vous devez, pour en recevoir la correction, joindre une enveloppe suffisamment[1] affranchie dûment adressée à votre nom. Prévoyez une enveloppe de retour dont la taille et l’affranchissement permettront le transport et de votre copie d’examen et d’un petit solutionnaire (généralement une ou deux pages).

Vous avez tout intérêt à prendre connaissance de la correction puisque les examens subséquents portent en partie sur les mêmes habiletés et vous donnent l’occasion de vous reprendre, si vous avez fait quelques erreurs. Les commentaires qui vous seront faits sur les premiers examens et/ou les solutionnaires vous aideront aussi à réajuster votre manière de répondre aux questions, si vous y aviez répondu de façon inadéquate.

Gestion des délais

Les travaux doivent être remis aux dates prévues au calendrier. Les dates indiquées sont les dates de remises. C'est-à-dire que si vous utilisez la poste, vous devez vous assurer que votre travail ait été estampillé par la poste au plus tard la journée précisée au calendrier pour la remise. Ce N'est PAS le jour auquel le travail doit nous être parvenu. Si vous nous transmettez votre travail par télécopieur ou par courriel, vous devez vous assurer de l'envoyer au plus tard le jour même de la remise. C’est-à-dire que vous avez jusqu'à 23h59 59s... cette journée-là. Néanmoins, nous vous suggérons d'éviter les remises trop « serrées » afin d'éviter des ennuis. À moins de circonstances exceptionnelles (dûment motivées), une pénalité sera automatiquement donnée à tout travail envoyé après la date indiquée, à raison de 10% par jour ouvrable. Les problèmes informatiques courants (mon chien a mangé mon ordinateur [sic]) NE sont PAS des raisons permettant de justifier un retard. En dépit de certaines situations bien réelles, qui sont de véritables catastrophes (l’auteur de ces lignes en sait quelque chose!), ce genre de motifs ne peut malheureusement être accepté. Aussi, il faut s’habituer à travailler conséquemment : évitez d’être trop à la dernière minute, sauvegardez régulièrement vos travaux et faites des copies de sécurité sur un support externe. Notez aussi qu’il vous est recommandé, pour plus de sécurité, de conserver une copie de chacun des travaux que vous nous faites parvenir au moins jusqu’à ce qu’on vous ait retourné la correction.

Adresses et numéro de télécopieur

Courriel : Pierre-Nicolas.Merkl@fp.ulaval.ca

Télécopieur :                418-656-7267

Adresse postale :     Pierre-Nicolas Merkl

Faculté de philosophie

Pavillon Félix-Antoine-Savard

Université Laval

Ste-Foy, Québec

G1K 7P4


Page d'accueil du cours à distance


 

 

1 Une enveloppe qui nous revient à cause d’un affranchissement insuffisant ne sera pas repostée à nos frais.