Principes de logique

PHI-16149

Version à distance

dernière mise à jour : 30-07-2010

Faculté de philosophie
et
Direction générale
de la formation continue

 

 


Guide d'étude

Important : SVP prenez connaissance de cette note


Sommaire

Introduction

But et objectifs du cours

Contenu

Approche pédagogique

Ateliers virtuels

Matériel didactique

le guide d'étude

le Cheminement semaine par semaine

le manuel Principes de logique

Le site Web du cours

Matériel et logiciels

Charge de travail - calendrier pédagogique

Démarche d'apprentissage

Mode d'encadrement

Évaluation des apprentissages

L'auto-évaluation

Les examens maison

L'examen final

Attribution des notes

Gestion des délais

Plagiat

Évaluation de l'enseignement


Annexe

Les connaissances prérequises à la réalisation des exercices

 



Liste des tableaux

Tableau 1 : Division du cours

Tableau 2 : Matériel didactique

Tableau 3 : Calendrier pédagogique

Tableau 4 : Évaluations notées

Tableau 5 : Calcul des cotes


Introduction

Ce cours de trois crédits vise à faire connaître et à faire appliquer dans le travail professionnel ou disciplinaire certains principes d'ordre logique pouvant aider une personne à ordonner plus facilement ses connaissances et son questionnement. On y apprend comment analyser un sujet, un point de vue ou un texte, comment en dégager l'essentiel, comment définir les éléments qui les composent, comment identifier puis évaluer les arguments en présence et comment formuler les résultats de ces analyses de façon synthétique et éclairée. Une telle étude permet entre autres choses de saisir l'ordre ou l'incohérence qui se trouve dans un texte ou dans un exposé oral. Elle apprend aussi à tenir compte du contexte lors de l'interprétation d'un propos, tant oral qu'écrit. Elle fait voir, enfin, certains liens importants qui existent entre la structure de la langue française et les lois de la pensée.

Le cours s'adresse aux personnes qui désirent se donner des outils leur permettant de tirer un meilleur parti de leurs connaissances et de leurs compétences spécialisées. Il s'inscrit dans le microprogramme en pensée critique et dialogue. Le cours est aussi un cours obligatoire ou à option dans une vingtaine de programmes offerts à l'Université Laval.

Ce guide d'étude a pour objectif de vous préparer à suivre le cours. Il définit en quelque sorte un mode d'emploi, non seulement pour le matériel didactique que vous avez reçu, mais aussi pour le cheminement que vous devez adopter et les différentes exigences auxquelles vous devez répondre.

Bonne lecture et bon cours!


But et objectifs du cours

Le but de ce cours est de faire connaître et surtout de montrer comment utiliser certains outils de la pensée permettant à une personne de mieux ordonner les connaissances qu'elle a ou qu'elle acquiert. Plus spécifiquement, au terme de ce cours, l'étudiant ou l'étudiante pourra :

- décrire divers liens qui existent entre les lois de la pensée et la structure de la langue française (ce qui peut lui permettre d'énoncer ses pensées avec plus de netteté);

- analyser diverses définitions reliées à son champ de spécialisation et évaluer leur cohérence;

- expliquer le sens précis d'un énoncé et repérer ses interprétations abusives;

- identifier et analyser les arguments contenus dans un texte.


Contenu

Ce cours est réparti sur 14 semaines, regroupées en 4 sections. À chaque semaine, on vous demande de lire certains textes, de faire divers exercices permettant d'appliquer les principes découverts, puis de répondre à certaines questions vous permettant d'évaluer votre degré de compréhension. Un corrigé détaillé accompagne chacun des exercices et chacune des questions d'auto-évaluation. Ce corrigé explique la procédure à suivre et pourquoi telle ou telle autre réponse possible n'est pas bonne.

Les étudiants équipés pour accéder à Internet pourront avoir accès à des exercices supplémentaires portant sur des sujets plus spécialisés (accompagnés de leurs corrigés).

Tableau 1 : Division du contenu

Semaine

Résumé

 

Section I : Introduction

Semaine 1

Introduction

(un premier tour de piste)

La logique : « un savoir-savoir » La notion de cohérence tout-partie, fin-moyens. La logique : l’étude d’un type particulier de cohérence, soit la cohérence qui se trouve dans le langage lorsqu'on s'exprime pour dire ce qu'on connaît.

 

Semaine 2

Les trois sujets de la logique; les trois touts

Les trois sujets qui intéressent particulièrement la logique : les mots, les phrases et les paragraphes argumentatifs.

Les trois types de touts : le tout intégral, le tout universel et le tout virtuel.

 

Section II : La première opération de l'intelligence
la saisie et la définition les choses

Semaine 3

Les choses, les mots et les objets de pensée.

La saisie de l'universel. Nommer ce qui est universel ou ce qui est singulier: le nom commun et le nom propre. L'équivocité, l'univocité, la dénomination par le dehors.

 

Semaine 4

Les cinq prédicables

Le nécessaire et le contingent, l'essentiel et l'accidentel. Le genre, l'espèce, le propre, l'accident commun. La différence spécifique.

 

Semaine 5

Les cinq prédicables (suite)

Le genre suprême, le genre intermédiaire, l'espèce spécialissime. Le genre logique et le genre sujet. Le caractère relatif des prédicables. La position de la théorie des prédicables dans l’étude de la première opération de l’intelligence.

 

Semaine 6

La théorie des quatre causes

Quatre explications possibles de ce qu'est une chose. Les propriétés des choses vues comme effets particuliers de l'une ou l'autre de ces causes. L'utilité de la théorie des quatre causes : un prélude à l'étude de la définition.

 

Semaine 7

La définition

Pourquoi et comment définir. Les divers types de définitions. Les défauts possibles d'une définition.

La définition : une synthèse de la section II.

 

Section III : La deuxième opération de l'intelligence : l'énonciation des connaissances

Semaine 8

La phrase énonciative

Les diverses espèces de phrases. Analyse de la phrase énonciative, la seule qui permet d'exprimer nos connaissances. Les 4 types d'énonciations simples. Structure logique et styles littéraires d'une énonciation.

 

Semaine 9

La phrase énonciative (approfondissement)

Les énonciations composées et modales. L'opposition et la conversion logique des énonciations simples : un phénomène de cohérence intellectuelle.

 

Section IV : La troisième opération de l'intelligence : le raisonnement

Semaine 10

Le raisonnement

Les énoncés démontrés et les énoncés reçus comme immédiats. Le mouvement de la raison. Première analyse d'un raisonnement déductif.

 

Semaine 11

Analyse du raisonnement déductif

Structure générale du raisonnement déductif. Les prémisses implicites. Le rôle des conjonctions. Les formes et les modes valides du syllogisme. Les huit lois du syllogisme.

 

Semaine 12

Les raisonnements inductif et analogique

Deux autres formes de raisonnement fréquemment utilisées. Leur structure. Leurs limites.

 

Semaine 13

La structure d'une argumentation complexe

Trois manières d'argumenter (résumé). Les arguments qui collaborent à une position principale; les arguments qui s'opposent. La structure d'un texte argumentatif élaboré.

 

Semaine 14

Révision

Exercices synthèses et révision

 

 


Approche pédagogique

Ce cours sur l'organisation logique de la pensée est conçu selon une approche pédagogique propre à la formation à distance. Le matériel didactique et la formule utilisée vous permettent d'adopter une démarche d'apprentissage individualisée et autonome. Vous pouvez ainsi gérer votre temps d'étude et prendre en charge votre formation.

Toutefois, cette prise en charge est supportée périodiquement par le tuteur pendant les semaines sur lesquelles le cours se déroule. Sa tâche est de vous faciliter les conditions d'apprentissage et de vous aider dans votre démarche, de façon à ce que vous atteigniez les objectifs du cours. Le professeur maintiendra aussi un site Web du cours, rendant ainsi accessibles à tous les étudiants et étudiantes reliés à Internet des informations comme le guide pédagogique, le document Cheminement semaine par semaine, le calendrier détaillé des travaux à faire, des exercices supplémentaires et des explications supplémentaires en réponse à des questions des participantes et participants (foire aux questions). L'accès au site web n'est cependant pas une condition nécessaire à la réussite de ce cours.


Ateliers virtuels

Le cours de Principes de logique en classe comprend des ateliers de dépannage. Pour faciliter l’apprentissage, la version en ligne comprend maintenant des ateliers similaires sur la plate-forme Elluminate, qui permet des rencontres pédagogiques en temps réel sur Internet.

Ces ateliers virtuels devraient vous permettre de tester votre compréhension de la matière. De plus, ils vous permettront de poser des questions oralement et d’obtenir sur le champ des explications particulières. Finalement, ils devraient vous donner une certaine méthode pour la réalisation des exercices et  pour mieux vous préparer pour les examens maison et l’examen final. Il est important de souligner que ces ateliers ne sont pas des cours! Vous devrez donc avoir déjà étudié la matière et fait les exercices du manuel.

Il y aura trois ateliers virtuels cette session. Pour mieux répondre aux contraintes d’horaire des étudiants, chaque atelier est donné à deux moments dans la semaine.

 

-         Le premier aura lieu le mercredi 15 septembre à 18h30 et le vendredi 17 septembre à 10h30. Cet atelier vous aidera à réaliser le premier examen maison. 

-         L’atelier suivant aura lieu mercredi 6 octobre à 18h30 et le vendredi 8 octobre à 10h30. Cet atelier vous aidera à réaliser le deuxième examen maison. 

-          Finalement, le dernier atelier aura lieu le mercredi 1 décembre à 18h30 et le vendredi 3 décembre à 10h30 et vous aidera pour l’examen final.

 

 

Si vous êtes intéressés à participer aux ateliers, je vous invite à lire les sections suivantes du site du Bureau pédagogique de l’Université Laval : http://www.bsp.ulaval.ca/classevirtuelle/aide/

Premièrement, il faut aller dans la section Étudiant – Ressource du participant.

Dans cette section, il faut aller dans l’onglet Avant – Aspect technique.
Il faudrait alors lire le document : Choisir et configurer son microphone.

Deuxièmement, il faut aller dans l’onglet Avant – Utilisation.
Il faudrait alors lire le document : Utiliser la plateforme.

Cela devrait vous prendre tout au plus 15 minutes.



Finalement, le jour venu, vous devrez accéder à Elluminate en allant à cette adresse: https://classevirtuelle.ulaval.ca/

Vous devrez entrer votre IDUL et votre NIP dans le coin supérieur droit de la fenêtre.

 

Si c’est la première fois que vous utilisez Elluminate, je vous demanderais d’arriver 30 minutes avant le début de la rencontre pour tester si votre microphone fonctionne bien.

Si vous ne pouvez pas assister à ces ateliers, vous pouvez toujours en écouter l’enregistrement en allant sur le site https://classevirtuelle.ulaval.ca, en cliquant sur « Enregistrements », en choisissant le jour de la rencontre et en cliquant finalement sur « Principes de logique – 13947 – PHI 1900 ».


Matériel didactique

Le matériel didactique fourni pour ce cours comprend un guide d'étude (le présent document), un document électronique intitulé Cheminement semaine par semaine, le manuel Principes de logique : Définition, énonciation, raisonnement et un site Web accessible sur le réseau Internet.


Le guide d'étude

Le présent guide d'étude présente le cours, les objectifs généraux, le contenu, la démarche pédagogique, le matériel didactique, les formules d'évaluation et d'encadrement. Il propose aussi un calendrier de travail dans ses grandes lignes. Pour le détail des lectures et des exercices à faire à chaque semaine, il faut se référer au Cheminement semaine par semaine.


Le document intitulé Cheminement semaine par semaine

Ce document électronique (note 1) est disponible à partir du site Internet du cours. Il divise la matière sur 14 semaine. Pour chacune d'elles vous y trouverez :

- les objectifs spécifiques du module;

- l'énoncé des principales notions ou habiletés étudiées;

- des questions préliminaires destinées à attirer votre attention sur certains problèmes ou phénomènes logique ou linguistiques qui sont abordés durant la semaine (note 2);

- l'indication des textes à lire (dans l'un ou l'autre des manuels) et des exercices à faire (chaque exercice comporte un corrigé détaillé);

- des exercices d'auto-évaluation;

- le corrigé de ces exercices d'auto-évaluation.


Le manuel de formation

L’ensemble des notions théoriques et des exercices intervenant dans le cours se trouvent dans un ouvrage publié: le manuel Principes de logique : Définition, énonciation, raisonnement, Presses de l’Université Laval, 2006. Il est aussi utilisé dans le cours Pensée et rédaction (Phi-21115), qui fait suite au cours Principes de logique pour ceux qui sont inscrits au Microprogramme en pensée critique et dialogue.


Le site Web du cours

Ce site est accessible aux étudiants et aux étudiantes inscrits au cours et branchés sur le réseau Internet. Ce site contient le présent guide d'étude incluant le calendrier détaillé des travaux à faire, le Cheminement semaine par semaine, des exercices supplémentaires et une foire aux questions. Les personnes qui ne sont pas branchées sur Internet ne sont toutefois nullement pénalisées : le matériel imprimé fourni permet d'atteindre les objectifs du cours et de réussir les évaluations notées.

Tableau 2 : Matériel didactique

 

Matériel didactique et ressources

Documents imprimés

Web

Matériel de base

Guide d'étude

 

X

 

Manuel Principes de logique

X

 

 

Évaluations

 

X

 

Cheminement semaine par semaine

 

X

Matériel de soutien

Exercices supplémentaires et corrigés

 

X

 

Foire aux questions (FAQ)

 

X


Matériel et logiciels

Pour pouvoir avoir accès aux aspects facultatifs du cours se trouvant sur Internet, vous devrez disposer d'un micro-ordinateur (Macintosh ou PC) branché sur le réseau Internet et un navigateur Internet (Firefox, Explorer ou Chrome). Les logiciels Firefox, Chrome et Explorer peuvent être téléchargés gratuitement aux adresses suivantes :

Nom

Adresse Web

Mozilla Firefox version 3 ou plus

www.mozilla.com

Google Chrome

http://www.google.com/chrome

Microsoft Explorer - version 7 ou plus

www.microsoft.com/ie

 


Charge de travail - calendrier pédagogique

Ce cours de trois crédits, offert à distance, est étalé sur une session de quinze semaines (en incluant la semaine réservée à l'examen en classe). La somme de travail exigée pour l'étude des modules et la réalisation des évaluations est de 135 heures par session. En moyenne, la charge de travail hebdomadaire est donc d'environ 9 heures. Un calendrier pédagogique détaillé est proposé au tableau 3. Notez que ce tableau ne fournit que des informations générales et qu’il doit être complété par un suivi attentif du document électronique Cheminement semaine par semaine.

Tableau 3: Calendrier pédagogique

Semaine

Tâche

Évaluation

 

1

- Lecture du guide pédagogique

- Familiarisation avec le matériel du cours

- Lecture et exercices :

chapitre 1 (sections 1.1 - 1.2.5)


- Auto-évaluation  

 

2

- Lecture et exercices :

chapitre 1 (sections 1.2.6 - 1.2.7) & chapitre 2

- Auto-évaluation  

 

3

- Lecture et exercices :

chapitre 3

- Auto-évaluation

- Réponse au premier examen maison  

Évaluation notée 1

20%

date limite de réception

4

- Lecture et exercices :

chapitre 4 (sections 4.1 - 4.3)

- Auto-évaluation

 

5

- Lecture et exercices :

chapitre 4 (section 4.4 - 4.8)

- Auto-évaluation

 

6

- Lecture et exercices :

chapitre 5

- Auto-évaluation

- Réponse au deuxième examen maison

Évaluation notée 2

20%

date limite de réception

7

- Lecture et exercices :

chapitre 6

- Auto-évaluation

- exercices synthèse (fin du chapitre 6)

 

8

- Lecture et exercices :

chapitres 7 & 8

- Auto-évaluation

 

9

- Lecture et exercices ;

chapitres 9 & 10

N.B. 9.3 et 9.4 présentent des explications très précises et très nuancées. Il n'est pas nécessaire de s'y attarder dans le cours Principes de logique, où on ne considère ces questions que sommairement.

- Auto-évaluation

- Réponse au troisième examen maison

Évaluation notée 3

20%

date limite de réception

10

- Lecture et exercices :

chapitre 11

- Auto-évaluation

 

11

- Lecture et exercices :

chapitre 12 (sections 12.1 - 12.1.5)

- Auto-évaluation

 

12

- Lecture et exercices :

chapitre 12 (sections 12.2 - 12.4)

- Auto-évaluation  

 

13

- Lecture et exercices :

chapitre 13

- Auto-évaluation  

 

14

- Exercices synthèse

- Révision

- Examen final en salle

Évaluation notée 4

40%

date


Démarche d'apprentissage

Pour vous aider à améliorer vos stratégies d'apprentissage, pour vous guider vers l'essentiel du contenu et pour vous aider dans la gestion de votre temps d'étude, nous formulons ici quelques conseils et propositions.

Le premier conseil paraît simple, mais il est important : c'est de vous installer dans un endroit calme où vous pourrez vous concentrer sur votre travail. Ensuite, comme vous aurez à lire des textes qui pourront vous sembler un peu abstraits, vous devrez adopter des stratégies vous permettant de mieux comprendre ces textes. Nous vous en proposons quelques-unes. D'abord, portez attention aux exemples à partir desquels sont dégagés les notions théoriques et aux exemples donnés pour illustrer ces mêmes notions. Ensuite, il peut être utile de relire, d'enluminer ou de souligner quelques mots clefs, d'inscrire vos commentaires dans les marges, de résumer dans vos propres mots certaines notions importantes, de trouver des exemples dans votre propre expérience intellectuelle si la chose est possible. Mais surtout, ne passez pas trop de temps à lire et à relire tous ces textes : passez vite aux exercices! C'est en faisant les exercices que vous comprendrez vraiment de quoi il s'agit et que vous retiendrez l'essentiel (note 3).

Ainsi, après une première lecture attentive des textes et une réflexion autour des exemples, nous vous conseillons de faire les exercices qui les accompagnent... et de faire concrètement ces exercices : ne vous contentez pas de les regarder rapidement et de simplement formuler mentalement les réponses. C'est en faisant l'effort de formuler par écrit vos réponses que vous comprendrez la difficulté réelle qui se cache derrière un exercice qui, à première vue, peut paraître élémentaire. En outre, une telle formulation écrite vous permettra de mieux juger des connaissances acquises et des éventuelles lacunes dans l'apprentissage du chapitre. C'est alors qu'une relecture de certains passages du manuel Principes de logique peut être pertinente.

Par ailleurs, vous savez que les réponses aux exercices sont fournies; cela vous permet de vérifier le niveau d'acquisition de vos connaissances et de compréhension de la matière, et de juger si vous devez approfondir la matière touchée par la question. Par contre, nous vous recommandons vivement de ne pas consulter les corrigés des exercices avant d'y répondre. Si vous désirez réellement apprendre, la meilleure façon est d'essayer de répondre en faisant appel à vos propres connaissances et en retournant au besoin dans le contenu pour découvrir vous-même la solution. Si vous investissez les efforts requis, vous serez d'autant plus satisfait(e) de confronter votre réponse à celle du corrigé.


Mode d'encadrement

Le calendrier proposé au Tableau 3 est adaptable selon vos disponibilités pendant les semaines du trimestre. En effet, la formule d'enseignement à distance vous permet d'apprendre à votre rythme; toutefois, en adoptant un rythme d'apprentissage régulier dès le début de la session, vous pourrez bénéficier d'une rétroaction du tuteur durant tout votre cheminement. La personne inscrite reste bien sûr la seule gestionnaire de son temps mais s'engage à remettre, aux moments prévus, les exercices d'évaluation notée qui se trouvent dans le document « évaluations notées ».

La rétroaction fournie par le tuteur peut emprunter différentes voies. Le cours « Principes de logique » met l'accent sur plusieurs types de contacts : les appels téléphoniques, la correspondance écrite, le courrier électronique et la foire aux questions.

Vous recevrez un appel téléphonique de « démarrage » de votre tuteur durant la deuxième semaine du cours. Après l'appel de démarrage, c'est sur votre initiative que s'engagent les autres appels téléphoniques. Toutes vos questions sont de bonnes questions et méritent une réponse. Ces contacts valent donc autant pour vous rassurer sur votre démarche d'apprentissage que pour éclaircir un point de contenu.

La correspondance écrite est prévue après la correction de l'évaluation notée de chaque module. En effet, à la suite de votre envoi par courrier électronique, par le télécopieur (FAX) ou par la poste des travaux d'évaluation de module, le tuteur vous transmettra de la même façon vos résultats et des commentaires écrits. L'adresse électronique et les numéros de téléphone (avec les périodes de disponibilité téléphonique) et de télécopieur pour rejoindre votre tuteur, de même que l'adresse postale pour l'envoi des travaux, sont présentés sur la fiche-calendrier qui accompagne le cours.

Compte tenu que l'inscription se fait sur une période prolongée, il se peut qu'il s'écoule quelques semaines avant que vous receviez un appel téléphonique du tuteur. N'attendez pas le premier appel téléphonique pour débuter votre cours. Commencez à lire vos documents dès leur réception.

Le courrier électronique est aussi un bon moyen d'entrer en contact avec votre tuteur. Il vous permet en effet de poser la question qui vous préoccupe en prenant tout le temps qui vous voulez pour la formuler et au moment qui vous convient le mieux. De son côté, le tuteur peut en prendre connaissance en dehors des périodes prévues pour l'encadrement téléphonique et, éventuellement, vous répondre dans les plus brefs délais. N'hésitez pas à y recourir (voir l'adresse de votre tuteur sur la « fiche calendrier »). Il est à noter que le tuteur consulte son courrier électronique plusieurs fois par semaine mais pas nécessairement à chaque jour. Il ne peut s'engager non plus à répondre quotidiennement à son courrier.

Notons enfin que le site Web du cours (http://www.fp.ulaval.ca/pl/PLAD/index.htm) contient une foire aux questions, c'est-à-dire une liste de questions fréquemment posées concernant l’encadrement pédagogique (travail du tuteur, dépannage téléphonique, etc.) accompagnées de
brèves réponses. Comme certaines de ces réponses pourraient vous concerner directement et résoudre un problème pratique qui se posera peut-être au cours du trimestre, nous vous recommandons d’aller y jeter un coup d’œil.


Évaluation des apprentissages

L'évaluation des apprentissages se présente sous deux formes différentes dans le cours. Plusieurs évaluations sont formatives, c'est-à-dire qu'elles sont offertes pour vous permettre de vous auto-évaluer en vue d'un meilleur apprentissage, alors que les examens maison et l'examen final sont des évaluations de type sommatif, des évaluations qui permettent au tuteur d'évaluer votre performance et de vous accorder une note. Vous devez obligatoirement réaliser et retourner aux dates prévues les trois évaluations sommatives de module et passer l'examen final sous surveillance.


L'auto-évaluation (évaluation formative)

Cette évaluation n'est pas notée. Elle est présentée sous forme d'exercices à effectuer et de questions ponctuelles (intitulées "évaluez votre compréhension"). Cette auto-évaluation met l'accent sur les points les plus importants. Elle vous permet de faire le point en vérifiant vos connaissances et votre compréhension des notions exposées dans le volume et de faire un résumé de celles-ci. Le corrigé de chaque exercice et des questions d'auto-évaluation est fourni. Ces corrigés vous préparent aux évaluations notées.

Il est à noter que les questions d'auto-évaluation (qui portent principalement sur la théorie) sont présentées, le cas échéant, dans le Cheminement semaine par semaine. Nous pensons qu'elles sont à répondre à la suite des exercices reliés à la théorie en cause. C'est que, à notre avis, la compréhension et l'intégration de la théorie doit se faire essentiellement à travers son application à des cas précis. C'est uniquement après avoir fait les exercices qu'on peut pertinemment se poser des questions théoriques. Cela dit, il est important de ne pas confondre l’auto-évaluation avec les questions préliminaires qui figurent, elles aussi, dans le Cheminement semaine par semaine. L’objectif des questions préliminaires étant d’attirer votre attention sur des aspects importants des lectures hebdomadaires, naturellement, il faudra plutôt se poser ces questions avant d’amorcer sa lecture des textes théoriques.


Les examens maison (évaluation sommative)

Ces évaluations sont notées; elles visent à vérifier de façon progressive l'acquisition de vos connaissances et votre compétence à appliquer et à transférer les notions étudiées à des problèmes concrets. Le français utilisé dans vos travaux d'évaluation doit être correct. Un travail illisible, jugé irrecevable par votre professeur, vous sera retourné pour être refait quant à sa présentation. En outre, une pénalité pour retard sera automatiquement donnée.

La pondération accordée à chacune de ces évaluations est précisée dans le tableau 4 (ci-dessous). Des consignes précises pour l'envoi des évaluations des examens maison sont fournies dans un document intitulé Évaluations notées.

Tableau 4: Évaluations notées

item

pondération

matière à examen

examen maison 1 - date

20%

modules 1 à 3

examen maison 2 - date

20%

modules 4 à 5

examen maison 3 - date

20%

modules 6 à 10

Examen sous surveillance - date

40%

modules 7 à 13 et quelques éléments des modules 3 à 6

La répartition de la matière touchée par chacun de ces examens est faite de façon à ce qu'un étudiant ou une étudiante qui aurait eu des difficultés importantes aux examens 1, 2 ou 3 ait la possibilité de se reprendre en partie à l'examen final.


L'examen final (évaluation sommative)

L'examen final en salle, comptant pour 40% de la note finale, porte sur les éléments principaux exposés dans les chapitres 3 à 6 et sur toute la matière exposée dans les chapitres 7 à 13 du manuel. L'examen consiste principalement à mettre en évidence et à analyser les notions, les énoncés et, surtout, les arguments contenus dans un texte. L'usage de notes de cours ou d'un manuel de logique n'est pas autorisé.


Attribution des notes

Deux conditions doivent être remplies pour passer le cours.

D'abord, il faut obtenir une note globale supérieure à 55%.

Il faut aussi obtenir une note supérieure à 50% à l'examen final.

Cela dit, une personne qui échoue au cours uniquement à cause de cette dernière condition (moins de 50% à l'examen final) a droit à une reprise de cette évaluation. Il suffit d'en faire la demande au responsable du cours avant l'expiration de la période de modification du choix des activités de formation de la session suivante, sans tenir compte de la session d'été.

La note finale globale sera transformée en une cote, conformément au tableau suivant.

Tableau 5a: Corrélation entre les pourcentages et les cotes

 

90 <

A+

< 100

 

69 <

C+

< 71,9

excellent

86 <

A

< 89,9

bon

66 <

C

< 68,9

 

82 <

A-

< 85,9

 

63 <

C-

< 65,9

 

78 <

B+

< 81,9

passable

60 <

D+ 

< 62,9

très bon

75 <

B 

< 77,9

 

55 <

D

< 59,9

 

72 <

B- 

< 74,9

échec

0 <

E 

< 54,9


Gestion des délais

Le cheminement d'apprentissage proposé au calendrier doit être respecté dans la mesure du possible. Cependant, il est entendu que certaines circonstances exceptionnelles peuvent empêcher l'étudiant ou l'étudiante de remettre un travail noté dans les délais prévus. Dans ce cas, une demande écrite de délai, dûment motivée et avec preuves à l'appui, doit parvenir au tuteur avant le jour proposé pour l'envoi de l'évaluation notée.

Hormis ces circonstances exceptionnelles, tout retard entraîne une pénalité de 10% par jour ouvrable.


Plagiat

Ce cours est un cours universitaire de premier cycle, au même titre que les cours offerts sur le campus de l'Université Laval. Il est assujetti aux règlements du premier cycle. Le plagiat est donc interdit. Il est important de noter que les évaluations sommatives sont vérifiées, au hasard, dans le but de prévenir le plagiat. Toute faute en ce sens peut être passible de sanctions prévues à cette fin, pouvant aller jusqu'à l'expulsion du programme auquel l'étudiante ou l'étudiant est inscrit et à l'interdiction d'accéder à tout autre programme de l'Université Laval.


Évaluation de l'enseignement

À la fin de ce cours, l'Université procédera à son évaluation afin de vérifier si la formule pédagogique a atteint ses buts. Vous recevrez à cet effet un questionnaire d'évaluation qui permettra d'améliorer ce cours de formation à distance. Cette dernière étape est très importante et les responsables du cours vous remercient à l'avance pour votre collaboration.


ANNEXE

LES CONNAISSANCES PRÉREQUISES A LA RÉALISATION DES EXERCICES

Les exercices contenus dans le manuel de formation visent à apprendre à appliquer divers principes et distinctions d'ordre logique expliqués dans les exposés théoriques.

Il faut être conscient cependant que l'application d'un principe ou d'une distinction d'ordre logique fait presque toujours intervenir deux types de considérations :

1° une connaissance d'ordre essentiellement logique;

2° une connaissance de la matière sur laquelle on l'applique.

Par exemple, pour comprendre qu'une notion de physique nucléaire ou d'histoire médiévale est mal définie, il faut savoir ce qu'est une définition, connaître ses diverses formes acceptables, ses règles, ses défauts possibles; mais il faut aussi avoir des connaissances sérieuses en physique nucléaire ou en histoire médiévale. Autrement, les distinctions que l'on fait demeurent souvent superficielles, voire artificielles.

C'est pourquoi, pour être totalement pertinents, des exercices de logique devraient idéalement mettre en jeu des problèmes réels dans les sciences et les lettres et devraient, pour être faits, présupposer chez les étudiantes et les étudiants visés des connaissances suffisantes dans chacun de ces domaines.

À défaut d'aller aussi loin et d'être aussi exigeants, les exercices dans ce cours font appel à une connaissance tout de même sérieuse des sujets qui sont pris comme exemples. Il s'agit en effet par ces exercices de prendre conscience des rôles et des liens que divers objets de pensée ou divers énoncés peuvent jouer dans l'esprit d'une personne qui les a à l'esprit. Évidemment, celui ou celle qui ne les a pas à l'esprit (c'est-à-dire à proprement parler celui ou celle qui ne connaît pas les sujets traités) ne peut pas se prononcer sur ces rôles et ces rapports dans l'intelligence, à moins d'acquérir les connaissances en cause.

Cela dit, dans la plupart des cas, les connaissances qui sont présupposées pour faire ces exercices demeurent dans les limites des connaissances générales qu'on peut attendre d'un étudiant ou d'une étudiante universitaire. Il peut être utile toutefois, quand on connaît trop confusément les sujets en question, de consulter un bon dictionnaire général (comme le Petit Robert).

On remarquera par ailleurs que, dans quelques exercices et dans quelques numéros, il est assez difficile de bien faire l'analyse demandée à moins de connaître assez profondément le sujet traité. Deux possibilités s'offrent alors : on peut éventuellement prendre le temps de consulter un ouvrage spécialisé dans le domaine, de façon à se faire une idée assez précise des choses traitées; mais on peut aussi, tout simplement, passer au numéro suivant (sur lequel on a quelque connaissance). Ce genre d'exercice plus spécialisé couvre en effet toujours une diversité de sujets de façon à ce que tout étudiant et toute étudiante, en tout domaine, puissent s'exercer sur quelques problèmes plus ou moins liés à son domaine d'études.

Il est à noter, enfin, que tous ces exercices ont été développés au meilleur de notre connaissance des domaines touchés. Nous avons aussi consulté à l'occasion divers spécialistes. Néanmoins, nous ne prétendons aucunement être au courant des derniers développements et de toutes les subtilités propres à chaque domaine touché. Quelques-unes des analyses présentées ou présupposées dans les corrigés des exercices pourraient donc s'avérer incomplètes ou inexactes. Cependant, cela ne remettrait aucunement en question la pertinence de la distinction logique étudiée. La difficulté porterait uniquement sur son application à un sujet mal compris. L'étudiant ou l'étudiante qui découvrirait cette difficulté serait sans doute mieux capable que nous de faire la distinction logique qui s'impose (et il ou elle serait bienvenue de nous en faire part!).

 


NOTES

(1) Présentement, ce document n’existe qu’en version électronique. Si vous n’avez pas accès à Internet communiquez avec le tuteur du cours afin de faire connaître votre situation, on trouvera un moyen de vous accommoder. 

(2) Il est à noter que ces questions préliminaires servent essentiellement à attirer l'attention sur certains problèmes qui sont abordés dans le module. C'est pourquoi les réponses à ces questions ne sont pas fournies directement. Par contre, la lecture des textes qui suivent permet de les découvrir. En outre, la plupart de ces questions sont reprises dans les exercices d'auto-évaluation (intitués " Évaluez votre compréhension ") qui, eux, comportent un corrigé explicite.

(3) À ce sujet, nous vous recommandons de lire attentivement dans l'avant propos du Manuel Principes de logique la section « exercices et conseils aux étudiants et étudiantes ».


Page d'accueil

Foire aux questions

Accès au site du cours Principes de logique (version en classe - où vous trouvez tout de même plusieurs documents pertinents pour le cours à distance).