Logo Université Laval Logo Université Laval
EN

« L’individualisation des inégalités et les mutations de l’État social à l’ère néolibérale » par Nicolas DUVOUX

Jeudi 11 février, 19 h, (Pavillon La Laurentienne, auditorium Jean-Paul Tardif (salle 1334))

Résumé

Les sociétés occidentales connaissent, à des degrés divers, une augmentation quantitative des inégalités. Pourtant, le phénomène, de portée historique, ne se limite pas à cette dimension. Pour saisir la plénitude de ses effets et la profondeur des défis qu’il pose à l’élaboration de politiques visant l’égalité sociale, il faut saisir les modalités subjectives de déploiement des inégalités. L’individualisation de la perception des inégalités a des effets sur l’État social, engagé dans des réformes dans tous les pays. Faut-il résister à cette tendance ou l’appuyer pour reconstruire des institutions susceptibles de porter l’idéal de justice sociale ? Comment redéfinir celui-ci ?

À propos de Nicolas Duvoux

Nicolas Duvoux est professeur de sociologie à l’Université Paris VIII Vincennes Saint-Denis, chercheur au CRESPPA-LabToP. Il est également rédacteur en chef de La vie des idées. Parmi ses publications figurent Les oubliés du rêve américain. Philanthropie, État et pauvreté urbaine aux États-Unis, Paris, PUF, 2015 et Le nouvel âge de la solidarité. Pauvreté, précarité et politiques publiques, Paris, La République des idées/Seuil, 2012​.

Pour en savoir plus sur Nicolas Duvoux

Réécouter la conférence

Affiche disponible