Logo Université Laval Logo Université Laval
EN

« Le savoir expérimental peut-il éclairer la prise de décision publique? » par Benoit DUBREUIL

Mercredi 3 février, 15 h 30, (Pavillon Félix-Antoine-Savard, salle 413)

Résumé

« L’idée que l’État doit appuyer sa prise de décision sur des données probantes joue aujourd’hui un rôle central dans les débats publics. De plus en plus, les organisations utilisent des outils connus sous le nom de « hiérarchie de la preuve » afin d’établir le caractère probant des recherches disponibles. Au sommet de ces hiérarchies trônent inévitablement les résultats tirés d’essais cliniques à répartition aléatoire, considérée comme « l’étalon d’or » en matière de validité. Dans plusieurs travaux, Nancy Cartwright a critiqué l’utilisation de ces outils, mettant en lumière le problème de validité externe associé aux méthodes expérimentales et soulignant l’importance de documenter les « facteurs auxiliaires » assurant l’efficacité d’une politique dans un contexte donné. Tout en acceptant les conclusions de Cartwright, je soutiens que le cadre qu’elle propose est trop fragmentaire pour véritablement orienter la collaboration entre scientifiques et décideurs en vue d’une utilisation des données probantes. Pour qu’une telle utilisation soit possible, il ne suffit pas de documenter les mécanismes et conditions d’arrière-plan sous-jacents aux généralisations causales. En effet, ces derniers doivent également être mis en relation avec la capacité épistémique des utilisateurs, tout en tenant compte de l’ampleur et de la stabilité du lien causal considéré et des moyens d’intervention disponibles. La difficulté à comprendre ces exigences épistémologiques explique en partie pourquoi les tentatives d’utilisation des données probantes se soldent souvent par des échecs. »

À propos de Benoît Dubreuil

Benoît Dubreuil détient un doctorat en philosophie de l'Université libre de Bruxelles et a été chercheur postdoctoral à l'Université du Québec à Montréal. Il est l'auteur de plusieurs articles et livres sur les fondements du langage, de la coopération, des normes et des institutions sociales. Il a notamment publié Human Evolution and the Origins of Hierarchies (Cambridge University Press 2010). 

Pour en savoir plus sur Benoît Dubreuil

Retourner au programme complet des Ateliers de philosophie moderne et contemporaine