Logo Université Laval Logo Université Laval
EN

« Nature, souffrance, progrès » par Iain MACDONALD

Jeudi 24 mars, 15 h 30, (Pavillon Félix-Antoine-Savard, salle 413)

Résumé

La critique de l’idéologie, chez Adorno, ne consiste pas simplement à identifier puis démystifier des manifestations particulières de la conscience fausse, à détromper un individu d’une quelconque croyance problématique. Il s’agit plutôt de puiser à même la seconde nature réifiée la possibilité d’un progrès réel – non pas seulement la possibilité de réformes fragmentaires et ponctuelles, ou d’une amélioration des pratiques sociales existantes, mais d’une transition de la préhistoire à la posthistoire et à l’émancipation universelle, au sens marxien de ces termes. Or, cette transition implique « séjourner auprès du négatif » comme le veut Hegel, ce qui revient pour Adorno à transformer la souffrance en critère concret du progrès. Mais cela implique aussi que la société recèle des possibilités à la fois utopiques et réelles, incompatibles à la fois avec la possibilité réelle au sens hégélien et le simple progrès technique et téléologique nous connaissons aujourd’hui. 

À propos de Iain Macdonald

Iain Macdonald est professeur titulaire au département de philosophie à l'Université de Montréal. Son champ d'expertise est la philosophie française et allemande des 19e et 20e siècles.

Pour en savoir plus sur Iain Macdonald

Retourner au programme complet des Ateliers de philosophie moderne et contemporaine