Logo Université Laval Logo Université Laval
EN

« Georges Canguilhem, philosophe de la médecine? » par Anne Fagot-Largeault

Lundi 20 juin, 11 h 45, (Pavillon Félix-Antoine-Savard, salle 413)

Résumé

Les Oeuvres complètes de Georges Canguilhem sont actuellement en cours de publication. Les tomes I et IV sont déjà disponibles. Le tome II, à paraître sous peu, comportera les deux thèses de doctorat de l’auteur : doctorat de médecine (1943), et doctorat ès lettres (1955). On réfléchira sur le rapport que ce grand professeur de philosophie a entretenu avec la médecine. En bref, je voudrais expliquer que Canguilhem a choisi de faire sa médecine pour démontrer une thèse de philosophie générale et non pour soigner des malades.

Canguilhem, Oeuvres complètes, tome I : Écrits philosophiques et politiques 1926-1939, Paris : Vrin, 2011, 1033 pages.
Canguilhem, Oeuvres complètes, tome IV : Résistance, philosophie biologique et histoire des sciences 1940-1965, Paris : Vrin, 2015, 1288 pages.
Fagot-Largeault A., Debru C., Morange M. (dir.), Hee-Jin Han (éd.), Philosophie et médecine. En hommage à Georges Canguilhem, Paris : Vrin, 2008, 240 pages.

À propos d'Anne Fagot-Largeault

Anne Fagot-Largeault est professeure émérite au Collège de France où elle a occupé la Chaire de philosophie des sciences biologiques et médicales de 2000 à 2009. Elle a longtemps été médecin spécialiste consultant en psychiatrie à l'Assistance Publique de Paris (Hôpital Henri Mondor). Elle est membre de l'Institut de France (Académie des sciences), et associée étrangère de l’Académie royale de Belgique (Classe des Lettres et des Sciences morales et politiques). Ancienne élève de l'École normale supérieure (Paris), elle est agrégée de philosophie (1961); elle a fait un Ph.D. en philosophie des sciences à l'Université de Stanford (États-Unis). Elle a enseigné la philosophie aux universités de Paris-XII, Paris-X-Nanterre, et Paris-I, en ayant parallèlement une activité hospitalière (aux urgences, un jour par semaine). Elle a été membre de l'Institut Universitaire de France (IUF). Elle a été professeure invitée à l'Université de Stanford, à l'Université Laval (Québec), à l'Université libre de Bruxelles.

Ses travaux de recherche portent sur des thèmes d'histoire et de philosophie des sciences du vivant, abordés sous l'angle théorique (épistémologie, ontologie biologique) ou pratique (éthique). Ils ont suivi trois directions principales : (1) raisonnement diagnostique, logique inductive, statistique et probabilités, procédures heuristiques; (2) investigation des liens de causalité, preuves de causalité, explication téléologique, explication causale; (3) éthique et connaissance, méthodologie de la recherche clinique, éthique de l'investigation biomédicale, épistémologie biologique, anthropologie biomédicale. 

Publications

Outre de nombreux articles, elle a publié des livres parmi lesquels :

L'homme bioéthique. Pour une déontologie de la recherche sur le vivant, Paris : Maloine, 1985.
Les causes de la mort. Histoire naturelle et facteurs de risque, Paris : Vrin, 1989.
Philosophie des sciences, en collaboration avec D. Andler & B. Saint-Sernin, Paris : Gallimard, 2002.
Médecine et philosophie, Paris : Presses Universitaires de France, 2010.

Affiche