Logo Université Laval Logo Université Laval
EN

« Les révoltes postcommunistes non-violentes de fleurs » par Soheil KASH

Jeudi 18 février 2015, 19 h à 21 h, (Pavillon Félix-Antoine-Savard, salle 413)

Résumé

Il s’agit au départ de dissiper quelques idées répandues à travers les médias qui, par une facilité intellectuelle remarquable, font des rapprochements et des analogies simplistes entre les révoltes populaires qui secouent le monde arabe actuel et les Révolutions de couleur ou Révolutions de fleurs non-violentes, mouvements qui se sont développés dans les sociétés postcommunistes de l’Europe centrale, de l’Europe de l’Est et d’Asie centrale. Ces analogies simplistes ne tiennent nullement compte, d’une part de la différence de conjoncture internationale juste après l’effondrement de l’Empire soviétique et la conjoncture internationale actuelle, et d’autre part de la nature et de la sociologie politique des régimes respectifs arabes et ceux postcommunistes de l’Europe de l’Est. Les écrits de Gene Sharp sur la Résistance civile, surtout son livre sur « Les politiques de l’action non-violente », ont constitué pour certains activistes et politiciens une recette applicable à toute situation de changement à travers le monde; il a même été surnommé parfois le « Clausewitz de la guerre non-violente ». 

À propos de Soheil Kash

Soheil Kash est professeur associé à la Faculté de philosophie de l’Université Laval depuis 1998. Il a obtenu son doctorat auprès du philosophe François Châtelet à l’Université Paris VIII en 1980. Il a été professeur de philosophie politique et de sciences politiques à l’Université libanaise de 1976 à 2002. Il a publié plusieurs ouvrages en français et en arabe dont Au commencement était la Mumanaa: introduction à la philosophie politique (1980); Convaincre: discours de répression (1993); et en codirection avec Marie-Hélène Parizeau: Pluralisme, modernité et monde arabe (2001); De l’inégalité dans le dialogue des cultures: mondialisation, santé et environnement (2005); Néoracisme et dérives génétiques (2006); À chacun son développement durable (à paraître en 2016). Il prépare actuellement un ouvrage sur le printemps arabe.

Retourner au programme complet du cycle de conférences « Le printemps arabe et l'automne américain »