Logo Université Laval Logo Université Laval
EN

Le certificat sur les oeuvres marquantes

 

 

« Platon, héritier de Protagoras. Dialogue sur les fondements de la démocratie. À propos d’un livre récent. » par Marc-Antoine Gavray

Jeudi 7 septembre 2017,  11 h 30 à 12 h 20, (Pavillon Félix-Antoine-Savard, salle 413)


Résumé 

Protagoras est un sophiste, les sophistes sont les ennemis de Platon… De ce syllogisme, la conclusion semble évidente. Elle appelle cependant quelques nuances. Plus qu’un ennemi, Protagoras apparaît en effet chez Platon comme une figure exemplaire, un interlocuteur valable qui, à travers son affirmation selon laquelle l’homme est la mesure de toutes choses, incarne la démocratie, ses conditions et ses conséquences.

Ce livre traite le thème général, et classique, de l’opposition entre sophistique et philosophie, mais en le limitant à une seule question dont il déploie les différentes facettes : l’idée de mesure. Il reconstitue une pensée « protagoréenne » qui replace Platon dans son contexte intellectuel et montre comment, à travers la figure de Protagoras, c’est le débat avec la démocratie qui se joue, non seulement en tant que régime politique, mais aussi en tant que modèle théorique aux implications multiples (épistémologiques, morales, pédagogiques, techniques).

Sur quel critère fonder la mesure ? Comment concevoir l’expertise et le savoir ? Quel rôle attribuer au langage dans l’éducation ? Que faire de l’identité du sujet dans le processus de mémoire ? Comment penser l’unité de la Cité ? Autant de questions soulevées dans le dialogue avec le modèle protagoréen. Comprendre ce que Platon doit à Protagoras, c’est ainsi chercher par quels éléments cette pensée l’a mis au défi et par réaction à quoi il a élaboré sa propre théorie de la mesure, du savoir technique, de l’éducation et de l’unité politique.

À propos de Marc-Antoine Gavray

Marc-Antoine Gavray est chercheur qualifié au Département de philosophie à l'Université de Liège. 

Affiche disponible

Retourner au programme complet des Midis du Laboratoire de philosophie anciennes et médiévale (LAPAM)