Soutenance de thèse de monsieur David Haines

24 février 2017

Le vendredi 24 février 2017 à 14 heures (salle 1110 du pavillon Paul-Comtois)

Titre de la thèse : «The Question of Being»

Le vendredi 24 février 2017 à 14 heures (salle 1110 du pavillon Paul-Comtois)

PRÉSIDENT

Monsieur Luc LANGLOIS
Faculté de philosophie, Université Laval

EXAMINATEURS

Monsieur Thomas DE KONINCK, directeur de thèse
Faculté de philosophie, Université Laval

Monsieur Mark NYVLT, examinateur externe
Faculté de philosophie, Collège universitaire dominicain

Monsieur Louis PERRON, examinateur
Faculté de philosophie, Université Saint-Paul

Monsieur Jason REED, examinateur
Faculté de philosophie, Mount Mercy University

Résumé

Je tente ici d’aborder à neuf  la question de l’être. La thèse comporte deux parties principales. La première pourrait être décrite comme interprétative. J’essaie d’y décortiquer les tentatives de répondre à cette question proposées par Platon, Aristote et Martin Heidegger. Je m’y découvre, pourrait-on dire, en train de retracer les chemins qu'ils ont pris pour atteindre le sommet du mont Être. Après une interprétation préliminaire de ces auteurs, j’ai cru bon de considérer des interprétations qui prétendent nous dire, une fois pour toutes, comment bien comprendre les revendications ontologiques de Platon, d'Aristote et de Martin Heidegger. Ce n’est toutefois nullement là l'objectif principal de cette thèse, lequel est, bien plutôt, d’y chercher une aide pour parvenir nous-mêmes, les lectrices et les lecteurs autant que moi-même, à ce sommet du mont Être.

Ces chemins étant esquissés, il m’a semblé être désormais mieux en mesure de planifier ma propre approche à la question de l'Être. Aussi ai-je fait appel, dans la deuxième partie de la thèse, à l’apport de la première partie pour examiner à neuf la question de l'Être, comme prévu. Il restait par la suite à conclure relativement à la façon dont de telles découvertes concernant l'Être seraient appelées à affecter d'autres domaines de la connaissance.

<< retour