Logo Université Laval Logo Université Laval
EN

Le respect, rien de moins.

 

 

Soutenance de thèse de monsieur Jean-François BERGERON

07 décembre 2017

Jeudi 7 décembre 2017, 13 h, (Pavillon Paul-Comtois, salle 2109)

Jeudi 7 décembre 2017, 13 heures (salle 2109 du pavillon Paul-Comtois)

Méditations autour de Socrate

PRÉSIDENT

Monsieur Victor THIBAUDEAU        
Faculté de philosophie, Université Laval             

EXAMINATEURS

Monsieur Thomas DE KONINCK, directeur de thèse
Faculté de philosophie, Université Laval

Monsieur Jean-François DE RAYMOND, examinateur externe
Université Paris X, Nanterre

Monsieur Antoine CANTIN-BRAULT, examinateur
Université de Saint-Boniface

Monsieur Gabor CSEPREGI, examinateur
Université de Saint-Boniface

Résumé

Socrate, aujourd’hui. Quelle pertinence ? Quelle utilité ? Que nous enseignerait-il ? De quoi nous libérerait-il ? Où nous mènerait-il ? Répondre à ces questions, indubitablement, c’est refaire le procès de Socrate, donner notre jugement sur ce dernier. Remarquons que, jour après jour, notre monde serait très près de condamner, comme les Athéniens de l’époque, le philosophe. Alors que nous nous imaginerions une distance infinie entre les contempteurs de Socrate et nous, notre parenté en est presque immédiatement démontrée par cette seule opinion. D’ailleurs, notre préoccupation centrale est de bien déterminer ce qui, dans notre monde, encouragerait la mise à mort de Socrate et ce qu’il incarne parfaitement, la philosophie. Notre thèse est là, qu’est-ce qui tue Socrate ? Y répondre éclairera aussi les questions se résumant au bien supposé qu’il peut faire à notre civilisation. Bref, tentons de ne point répéter les mêmes bourdes que certains Athéniens. Il nous faut, impérativement, devenir meilleurs, nous tourner vers le Bien. Nos vies en dépendent. Nous dépendons de Socrate.

<< retour