Logo Université Laval Logo Université Laval
EN

« La liberté d’expression et d’association en contexte de crise : Le cas de la grève étudiante »

21 novembre 2012

Mercredi le 21 novembre, 15 h 30 (pavillon Charles-De Koninck, salle 2B)
Conférence de Christian BRUNELLE et Louis-Philippe LAMPRON (Faculté de droit de l'Université Laval)

En 2012, le recours à la grève exercé par plusieurs associations étudiantes afin de protester contre la hausse des droits de scolarité annoncée par le gouvernement du Québec a provoqué une véritable crise sociale.  Alors que cette levée collective de cours était votée démocratiquement par les membres de ces associations – lesquelles détiennent, par l’effet de la loi, un monopole de représentation de l’ensemble des étudiants – les tribunaux n’ont pas hésité à prononcer, à la faveur d’étudiants « dissidents », des ordonnances visant à leur permettre d’accéder librement aux salles de cours, malgré le piquetage exercé à la porte des établissements. Ce choc entre droits collectifs et droits individuels a suscité, chez certains, une remise en question de la légalité même de la grève – incidemment réduite au rang de simple boycott  pour mieux saper sa dimension collective – comme moyen de pression en contexte étudiant. Les auteurs concluent que le cadre historique et juridique dans lequel évoluent les associations étudiantes les autorise, au nom de la liberté d’expression et de la liberté d’association garanties par les Chartes des droits, à exercer la grève et à dresser des piquets de grève en conséquence.

Étudiants, professeurs et grand public sont tous cordialement invités. L’entrée est libre.

Pour information, secrétariat de la Faculté de philosophie : 418 656-2244

Affiche

« Toutes les archives