Logo Université Laval Logo Université Laval
EN

Appel à contribution pour le colloque «l'intervenant en éthique: son rôle, sa légitimité et ses modèles d'action»

Description du colloque

L’espace sociopolitique se transforme au gré d’une démocratisation constante de ses structures et de l’identification des fractures entre les attentes normatives de la société civile, des particuliers, et des instances institutionnelles. Pour y remédier, l’éthique est souvent convoquée en tant qu’« outil de réparation du lien social ». Alors que les structures démocratiques (au sein de l’espace politique, organisationnel, social, etc.) sont traitées à partir de ces transformations majeures que sont l’individualisation, l’ébranlement des relations sociales, la crise des normes, etc., le rôle de l’éthique n’est pas interrogé pour lui-même, pas plus que celui de l’intervenant en éthique.

Alors que le développement de la pratique d’intervention en éthique va bon train – que l’on pense aux «praticiens» en éthique qui œuvrent dans des organisations, aux «répondants  en  éthique» de l’administration publique, aux consultants privés – force est de constater que les rôles, fonction et identité d’action de ces acteurs sont loin d’être clairement déterminés. La reconnaissance sociale et la légitimité des pratiques d’intervention passent pourtant nécessairement par une clarification de ces importantes questions. En outre, les intervenants en éthique se voient souvent partiellement démunis dans leur pratique, devant faire face à des demandes et des attentes dont il n’est pas toujours clair qu’elles devraient leur être adressées ni qu’ils possèdent les compétences pour y répondre. Le besoin de clarification est, à cet égard, des plus pressant.  

La problématique de l’intervenant en éthique représente également un des points aveugles dans les travaux réalisés tant en éthique qu’en philosophie. Souvent, le rapprochement est fait avec les recherches réalisées en sciences sociales sur les modèles et figures de l’expertise et de l’expert. Or, la matière et l’objet de l’intervenant en éthique sont particuliers et propres à la démarche éthique : normativité, lien social, etc. 

Une réflexion dans le champ éthique et philosophique doit donc être réalisée dans ce cadre.

Ce colloque aura donc pour objectif d’échafauder les jalons d’une réflexion philosophique, éthique et critique sur l’intervenant en éthique : quel rôle devrait être le sien?  De quelle légitimité peut-il se réclamer? Comment se conçoit son identité d’action? S’apparente-t-il à la figure de l’expert, du praticien réflexif, de l’accompagnateur?

Modalités de propositions

Le colloque, coordonné par l’Institut d’éthique appliquée de l’Université Laval, aura lieu les 6 et 7 mai 2013 dans le cadre de l’Acfas qui se tiendra à l’Université Laval.

Les personnes intéressées souhaitant présenter une communication pendant le colloque sont priées d’envoyer leur proposition, un titre et un résumé de 500 à 750 mots à Marie-France Paquette (idea@fp.ulaval.ca) avant le  25 janvier 2013. Chaque soumission doit être accompagnée du nom, du statut, de l’adresse courriel et de l’institution de rattachement du candidat.

Page de l'évènement (site de l'ACFAS)

« Toutes les nouvelles