Logo Université Laval Logo Université Laval
EN

« Humanisme et anthropologie »

Daniel D. Jacques enseigne la philosophie au collège François-Xavier-Garneau (Québec). Il a étudié à l’Université de Montréal (Ph. D) avant d’entreprendre des recherches postdoctorales à l’Université de Chicago et au Centre de recherches politiques Raymond Aron (EHESS). Il est membre fondateur de la revue Argument (PUL). Il a reçu le prix Victor-Barbeau (1999), décerné par l'Académie des lettres du Québec, pour son ouvrage, Nationalité et modernité (Boréal, 1998). Il est aussi l’auteur de Tocqueville et la modernité (Boréal, 1995), Les humanités passagères (Boréal, 1991), La révolution technique (Boréal, 2002), de La Fatigue politique du Québec français (Boréal, 2008) et de La Mesure de l'homme (Boréal, 2012).

Résumé

Il n’y a pas si longtemps, il était bien vu, dans le champ des sciences humaines ou celui de la philosophie, de dénoncer l’humanisme en procédant à la critique de l’anthropologie qui le soustend. Si bien que nombre d’intellectuels provenant de ces disciplines ont délaissé les questions relatives à l’humain, l’inhumain et le non-humain. Aujourd’hui, alors que le développement fulgurant des techniques nous oblige à reconsidérer ces problématiques, il nous faut examiner à nouveau ce qu’il en est véritablement des rapports établis entre l’humanisme et l’anthropologie dans cette discussion. Tel est l’objet de la communication proposée, tiré d’un livre récent intitulé La Mesure de l’homme (Boréal, 2012).

Étudiants, professeurs et grand public sont tous cordialement invités. L’entrée est libre.

Pour information, secrétariat de la Faculté de philosophie : 418 656-2244

Affiche

« Toutes les nouvelles