Logo Université Laval Logo Université Laval
EN

Remise d’un doctorat d’honneur au professeur Alain de Libera

Tant par l’originalité et par l’importance de ses travaux scientifiques que par son rayonnement en France et à l’étranger, Alain de Libera est sans conteste le plus grand philosophe médiéviste français depuis Étienne Gilson. Son œuvre, qui débute au milieu des années 70, a touché tous les aspects de la philosophie médiévale mais aussi une bonne partie de l’antiquité finissante et de la pensée moderne. Il a publié plus de deux cents articles savants et une quarantaine d’ouvrages qui font autorité. Plusieurs ont été l’objet de traductions, notamment allemandes, anglaises, espagnoles et italiennes.

Sa manière de travailler a transformé les façons de voir et de faire dans l’ensemble de son large domaine disciplinaire. Il s’est fait le prêche de la pensée sous toutes ses formes, englobant la philosophie proprement dite et la théologie, voire les rationalismes religieux, traitant sur un pied d’égalité la philosophie à Byzance, l’Islam oriental, l’Islam occidental, la philosophie juive et la philosophie occidentale chrétienne. C’est dans cette approche pluraliste qu’il a formé une série de jeunes chercheurs tout en s’imposant au public comme vulgarisateur, avec des ouvrages qui accordent une forme d’actualité à la pensée médiévale.

Dans le cadre du passage à Québec du professeur de Libera, deux événements d’importance sont organisés par la Faculté de philosophie :

  1. Une conférence publique du professeur De Libera intitulée « Défense et illustration d’une archéologie du sujet », le jeudi 13 juin 2013, 16h (pavillon Félix-Antoine-Savard, salle 413)
    Un cocktail suivra (vers 18 h)
    Pour plus d’information
  2. Une table ronde sur « le sujet unique boécien : solution ou problème », vendredi 14 juin 2013, de 14 h à 16 h (pavillon Félix-Antoine-Savard, salle 413), avec la participation des professeurs Alain de Libera, Claude Lafleur et Claude Pannacio

Liste des doctorats d’honneur remis par l'Université Laval suite à une proposition de la Faculté de philosophie

« Toutes les nouvelles