Logo Université Laval Logo Université Laval
EN

Soutenance de thèse de monsieur Mathieu-Joffre Lainé

Titre de la thèse : «David Ricardo, Karl Marx et l'antagonisme nécessaire des intérêts de classe»

Le jeudi 2 mars 2017 à 13 heures 30 (salle 413 du pavillon Félix-Antoine-Savard)

PRÉSIDENT

Monsieur Victor THIBAUDEAU, doyen
Faculté de philosophie, Université Laval

EXAMINATEURS

Monsieur Luc LANGLOIS, directeur de thèse
Faculté de philosophie, Université Laval

Monsieur Éric PINEAULT, examinateur externe
Département de sociologie, Université du Québec à Montréal

Monsieur Martin HÉBERT, examinateur
Département d’anthropologie, Université Laval

Monsieur Patrick TURMEL, examinateur
Faculté de philosophie, Université Laval

Résumé

La théorie de la valeur-travail élaborée par l’économiste anglais David Ricardo (1772-1823) a rapidement été mise à profit par les théoriciens socialistes afin de démontrer l’iniquité du salariat et pour donner une base à un système socialiste de production et d’échange ; Karl Marx (1818-1883) l’a subséquemment développée à titre d’explication de l’ensemble du processus de la production capitaliste. Rédigée dans une perspective contextualiste, cette thèse vise à démontrer, par la théorie et par l’histoire à la fois, que Marx emploie intentionnellement la théorie économique ricardienne dans le Capital afin de convaincre son premier public, principalement composé des membres de l’école historique d’économie politique allemande (« Historische Schule der Nationalökonomie »), de l’antagonisme nécessaire des intérêts de classes. En renouant dans cette thèse avec l’interprétation ricardienne du Capital, nous renouons avec la seule interprétation que Marx a lui-même publiquement entérinée de son ouvrage — un fait historique avéré que l’on persiste encore aujourd’hui à ignorer. L’interprétation ricardienne du Capital n’est donc ni originale ni nouvelle. Elle ne possède pas non plus de panache philosophique. En revanche, elle a été corroborée par Marx, ce qui constitue un moyen sûr de réfuter ou d’écarter définitivement certaines interprétations que l’on a parfois données de l’œuvre de Marx au cours du XXe siècle, a fortiori son interprétation hégélienne, et de contribuer par là à l’avancement des études marxiennes.

« Toutes les nouvelles