Le care

Le care au cœur de la pandémie

16 mars 2022

Sous la direction de  Vanessa Nurock et Marie-Hélène Parizeau, Le care au cœur de la pandémie, Québec, PUL, 2022.

La pandémie de COVID-19 témoigne à vif comment, dans nos sociétés modernes, les liens sociaux ont été fragilisés en mettant à nu la vulnérabilité de tous, de chacun et chacune. Nous avons aussi découvert collectivement comment, le care, entendu dans l’un de ses sens, celui di prendre soin, était au cœur de tous nos liens sociaux et qu’il tissait la trame de notre société. Tout à coup, certains travailleurs essentiels, qui étaient souvent des travailleuses essentielles, sont devenues visibles et, parfois, reconnues. De nombreuses personnes, en revanche, se sont retrouvées dans des situations d’extrême vulnérabilité. Certaines institutions essentielles se sont avérées fragiles ou dysfonctionnelles. Pour faire face à ces ébranlements sociaux profonds, les gouvernements occidentaux se sont souvent tournés vers un techno-solutionnisme numérique et ils ont fait usage d’une rhétorique guerrière se voulant mobilisatrice.

Cet ouvrage collectif explore les facettes de ces vulnérabilités individuelle, collective et institutionnelle qui se sont manifestées pendant la pandémie de COVID-19. Il met en évidence comment le care, qui ne se limite pas à sa dimension de prendre soin, est à la fois ce qui nous a permis de tenir ensemble, mais aussi ce à quoi nous tenons. Les textes réunis ici interrogent donc à partir de la théorie du care, différents enjeux cruciaux de la pandémie, en particulier, la crise de la responsabilité et de la démocratie, l’invisibilité du travail des femmes et des immigrants et immigrantes, la gestion des risques et les solutions numériques, la collecte des données personnelles à des fins de santé publique, le prendre soin face à la mort, la résilience collective.

Ont collaboré à cet ouvrage : Margo Bernelin, Alexandre Gefen, Anne Gonon, Sandra Laugier, Pascale Molinier, Vanessa Nurock, Marie-Hélène Parizeau.

Information