Recherche

La vitalité de la recherche est bien présente à la Faculté de philosophie. La diversité des domaines d’expertise de nos professeurs leur permet de se distinguer et d’être présents dans plusieurs groupes de recherche.

Domaines de recherche

La philosophie se décline en une multitude de champs d’études et de recherche.

Unités de recherche

Nos professeurs mettent à profit leur savoir dans plusieurs centres, chaires, groupes et instituts de recherche.

Professeurs

 

Profils, travaux et intérêts de recherche.

Actualités de la recherche

Image de fond
Cassandre Bois

Cassandre Bois

Baccalauréat et maîtrise en philosophie

Étudier la philosophie, c’est aborder une diversité de questions et confronter une multiplicité de réponses. Les cours offerts par la faculté de philosophie de l’Université Laval, faisant droit à la pluralité des penseurs et des courants de la tradition philosophique, donnent la possibilité de mieux comprendre le monde, les autres et soi-même. En plus de favoriser le développement d’un regard lucide et nuancé sur les choses, cette exigeante formation m’a permis d’acquérir un ensemble de compétences, telles que l’analyse, la synthèse, la réflexion critique, pouvant être réinvesties dans d’autres expériences ou domaines de connaissance. La communauté facultaire n’offre pas seulement un enseignement diversifié et de qualité, elle favorise également les discussions, les échanges et les rencontres à travers les activités et les projets qu’elle met en place. Enfin, mon baccalauréat et ma maîtrise en philosophie m’ont permis de mieux comprendre, de mieux agir et probablement de mieux vivre dans le monde et auprès des autres !

Francis Lacroix

Francis Lacroix

Diplômé au doctorat en philosophie

À mon arrivée au baccalauréat en philosophie à l’Université Laval, je ne pensais pas y ressortir avec un doctorat! J’ai découvert à la Faculté de philosophie une communauté investie dans le développement de ses membres, ce qui m’a donné le goût, à mon tour, de m’impliquer dans les associations étudiantes et de participer au rayonnement de mon programme d’études et de mon université. C’est entre autres pour cette raison que j’ai entrepris de faire une cotutelle de doctorat avec l’École Pratique des Hautes Études à Paris. Mon directeur et le personnel administratif m’ont épaulé tout au long de mon projet, ont assuré un suivi rigoureux et m’ont encadré pour rendre mon expérience de cotutelle accessible et, surtout, enrichissante.À mes yeux, la Faculté de philosophie représente donc bien plus que d’excellents professeurs et une formation de qualité où j’y ai acquis des compétences qui me sont aujourd’hui utiles dans mon milieu de travail : c’est une petite communauté composée de gens qui se soucient de ses membres et où la vie étudiante y est florissante. Ainsi, en terminant mon baccalauréat en philosophie à l’Université Laval, j’ai choisi d’y compléter l’ensemble de mon parcours, car en plus des diplômes que cela m’apportait, je savais que j’en ressortirais grandi d’une expérience de vie exceptionnelle.

Diplômé

Sandrine Charbonneau

Diplômée du baccalauréat intégré en philosophie et science politique

Mes études à l’Université Laval dans le programme du baccalauréat intégré en philosophie et science politique m’ont fait découvrir deux disciplines passionnantes et souvent complémentaires. Les cours en science politique m’ont donné des connaissances sur les structures de pouvoir actuelles, alors que les cours de philosophie m’ont poussée à élargir mes réflexions sur les problèmes que celles-ci pouvaient soulever. Lors de séminaires regroupant uniquement des étudiants et étudiantes du programme, j’ai pu apprendre et échanger sur de nombreuses thématiques sous l’angle de la philosophie politique, notamment sur des questions d’inégalités sociales et économiques, d’éthique et de justice fiscale, de problématiques environnementales et d’enjeux féministes. J’ai eu la chance de côtoyer des professeurs dynamiques et accessibles, tout comme des collègues de classes très enthousiastes. Durant mon parcours, j’ai pu m’impliquer au sein du comité de programme, afin d’échanger avec la faculté de philosophie sur les améliorations possibles de ce baccalauréat intégré et les façons de le faire connaître davantage. J’ai également eu la chance d’étudier à l’étranger lors d’une session à Paris, une expérience hautement enrichissante et inoubliable. Je me suis appuyée sur ce bagage pour poursuivre mes études à la maîtrise en philosophie sur des questions d’éthique sociale et économique en lien avec le numérique.