Photo neutre

Soutenance de thèse de Benoît D'Amours

28 mai 2021

13 h 30  

Retourner la bêche - Les fonctions de l'autobiographie dans l'oeuvre de Stanley Cavell 

En ligne - Sur invitation 

Pour information: johanne.langevin@fp.ulaval.ca 

PRÉSIDENT

Monsieur Luc LANGLOIS, doyen
Faculté de philosophie, Université Laval

EXAMINATEURS 

Madame Marie-Andrée RICARD, directrice de thèse 
Faculté de philosophie, Université Laval

Monsieur Marc DJABALLAH, examinateur externe
Département de philosophie, Université du Québec à Montréal

Monsieur Patrick TURMEL, examinateur
Faculté de philosophie, Université Laval

Monsieur Jean-Marc NARBONNE, examinateur
Faculté de philosophie, Université Laval

Résumé 

Mon objectif ici sera de montrer que Cavell fait de l’autobiographie un exercice d’investigation philosophique. Afin d’atteindre ce but, j’emprunte une approche chronologique. Analysant une par une ses publications les plus importantes, je démontre que l’autobiographie remplit cinq fonctions distinctes dans son œuvre à savoir : une fonction descriptive, une fonction anthropologique, une fonction révisionniste, une fonction morale et une fonction perfectionniste. Ensuite, j’analyse le rapport entre le perfectionnisme moral et le récit autobiographie de Cavell intitulé Si j’avais su.  
 
Ma thèse trouve son originalité dans le fait que les commentateurs accordent généralement une faible attention au rôle de l’autobiographie dans l’œuvre de ce penseur. D’ailleurs, ce n’est que tardivement que celui-ci indique que l’autobiographie a toujours occupé une place centrale dans ses écrits. Mon intention était donc de relire l’œuvre de Cavell afin de mettre en évidence l’importance de l’autobiographie dans sa pensée.